Geometric music remporte le prix AppArtAward 2014

ondeeauGeometric music, fait la part belle à  l’art sonore ! Cette application permet d’enregistrer des sons et de les modifier selon des schémas géométriques. Le 11 juillet dernier, le prix des AppArtAwards lui a été remis par le ZKM, le centre d’art et de technologie des médias de Karlsruhe.

 

L’art sonore à l’honneur

Le ZKM a organisé sa quatrième édition des AppArtAwars en juillet dernier. Ce concours met à  l’honneur les avancées artistiques dans les applications mobiles ! Créativité et technologies sont les maîtres mots de ce concept et le gagnant reçoit 10 000 euros. Cette année Geometric music est le gagnant de la catégorie sound art.

Geometric music est décrite comme une façon intuitive de faire de la musique avec ses propres sons. Développée par Superbe, un studio hybride situé en Belgique, l’application utilise un procédé novateur et intuitif. La géométrie est utilisée pour éditer les sons. Ronds, carrés et autres formes ont un impact sonore. La vidéo ci-dessous vous donne un aperçu des possibilités offertes par l’application

La création pour tous comme leitmotiv

Cette vidéo nous la bien démontrée, la création, sonore ici, est à  la portée de tous. Chacun est libre d’enregistrer ses propres sons, de les mixer, de les transmette, de les utiliser et les réutiliser. Il y a une portée crowd art avec ce concept qui va certainement se développer davantage. Chaque utilisateur peut participer, enregistrer sa voix, la mixer, l’incorporer au morceau commencé par d’autres. C’est internet, les réseaux sociaux et les liens que cela engendre qui sont mis en évidence. Geometric Music s’inscrit dans l’air du temps. Jeune, innovante, créative et à la portée de tous car elle est gratuite, Geometruc Music est un bon moyen de s’essayer à  la création de morceaux de musique. Comme cela nous est indiqué par la page web de Creativ Music, il sagit de la version 1.0. Rien ne nous indique qu’elle ne sera pas suivi par d’autres versions.

Une réflexion sur “Geometric music remporte le prix AppArtAward 2014

  1. La musique géométrique est encore limitée car balbutiante mais a de beaux jours devant elle. Les artistes libres pressentent au fond d’eux que la simplicité seule pourra faire renaître la musique originelle, une musique au-delà du paraître et des valeurs illusoires. On s’affranchit des outils, du temps et de l’espace; la musique reprend enfin sa place.

    C’est tout le processus créatif qui est transcendé, épurant les lignes et les outils à l’extrême. L’hémisphère gauche passe les commandes à l’hémisphère droit; on est loin des séquenceurs ou des surfaces de contrôle, qui trop complexes, représentent des impasses.

    Quand une nouvelle fonctionnalité arrive, il ne faut pas la voir comme quelque chose à ajouter au système, mais comme une occasion de revoir ce système pour le faire évoluer. La musique a été négligée pendant trop longtemps, qui donc aura les corones de faire table rase et de faire ce grand saut qui s’avère fondamental. Le temps des demi-mesures est révolu, il faut faire un saut quantique.

    La révolution musicale est proche, elle a même commencé dans une certaine mesure et nous avons tous un rôle à jouer. Des artistes avant-gardistes comme Björk nous attendent déjà en première ligne: https://www.youtube.com/watch?v=MHeX6yg95xU. Qu’attendons-nous pour rejoindre les rangs et manifester ce que nous sommes?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *