Art et réalité virtuelle

Art et réalité virtuelle

La réalité virtuelle ouvre un tout nouveau champ d’expression pour les artistes du monde entier. Ce nouveau terrain de jeu permet l’émergence de nouvelles idées créatives dans l’art. Un grand nombre d’entre elles ont pour support la réalité augmentée !

L’essor de la réalité virtuelle

Depuis la deuxième moitié du vingtième siècle, la réalité virtuelle est un thème récurrent. Objet central de nombreuses œuvres de science-fiction, la révolution technologique que nous connaissons lui donne une place de plus en plus concrète dans le réel.

Mais tout d’abord revenons sur la réalité virtuelle. Un monde virtuel est un environnement de synthèse dans lequel un individu peut évoluer et interagir en temps réel. Les interfaces sensorielles permettent à l’utilisateur de percevoir le monde virtuel et d’y être immergé. L’émergence de nouvelles technologiques ces dernières années, telles que l’oculus, permettent une immersion toujours plus réaliste. Cependant le virtuel vient aussi à notre rencontre dans la vie de tous les jours grâce à la réalité augmentée. Cette dernière, à la différence de la réalité virtuelle ne nous immerge pas dans un monde de synthèse mais permet de superposer des modèles virtuels 2D et 3D à notre perception de la réalité. Cette dernière tend à se démocratiser au même titre que son principal support, le téléphone mobile.

oculusrift

L’usage des nouveaux outils par les artistes

Les artistes, à l’instar de toute une frange de la société, se sont emparé de ces nouveaux outils pour mettre en œuvre de nouvelles manières de créer et de questionner l’époque dans laquelle ils vivent. Les musées furent parmi les premiers à utiliser cet outil. Elle permet de compléter le parcours classique du visiteur avec des informations inédites, ou complémentaires de dispositifs déjà disponibles sans encombrer physiquement l’espace d’exposition. Cependant ils n’en eurent souvent une utilisation que peu créative. Le concept devint plus intéressant quand des artistes s’en emparèrent.

Ce fut le cas des artistes japonais Shiratori Kei, Mukai Takeshi et Bak Younghyo qui créèrent en 2012 Arart. Cette application mobile permet de voir s’animer les plus grandes œuvres de la peinture sur son téléphone portable. Le musée devient alors un lieu interactif qui n’est plus figé dans l’immobilisme.

Art et réalité augmentée font donc bon ménage !

Un autre projet ambitieux offert par la réalité augmentée est celui porté par Re+Public. Dans les villes de New York et de Los Angeles, ce collectif d’artistes utilise une application mobile pour donner une nouvelle vision de l’art et du patrimoine culturel local. Cela permet de visualiser et de revisiter des lieux et de les transformer en rajoutant des animations, des jeux de lumière et divers autres éléments.

Cette initiative, outre son aspect artistique, met en avant le partage d’un environnement virtuel commun. Comme le souligne le collectif, le projet est né d’un intérêt commun pour le partage démocratique d’un environnement visuel. Cet espace augmenté appartient ainsi à tous.

La réalité augmentée est le principal vecteur par lequel s’exprime, pour l’instant, la réalité virtuelle. Pourtant, il existe aussi des initiatives qui proposent des immersions d’un nouveau genre dans la réalité virtuelle. C’est le cas par exemple du projet LEVITATION proposé par David Guez. Comme l’indique ce dernier, « Le projet LEVITATION est un dispositif artistique expérimental visant à modifier certaines capacités cognitives et sensorielles humaines en immergeant les spectateurs dans un espace en 3D virtuel hyper réaliste où ils pourront s’entraîner à léviter »

 

Ces exemples ne sont absolument pas exhaustifs sur ce que peut apporter la réalité virtuelle. Ils n’offrent, au contraire, qu’un maigre échantillon de toutes les opportunités artistiques que ces nouvelles technologies peuvent apporter.

Une réflexion sur “Art et réalité virtuelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *